Lumière sur Lena Scholler

Lumière sur Léna Scholler

Lumière sur Léna Scholler

Bonjour Cher Lecteur !

Lumière sur Lena Scholler

Je suis très impatiente de vous faire découvrir ma rencontre peu banale de la semaine dernière, Lumière sur Léna Scholler, une jeune femme passionnée..

Mardi dernier, je me suis rendue à un after-work proposé par le site « Mes Bonnes Copines », à la rencontre d’autres « Copines ».

Et là… j’ai découvert une fille incroyable, exerçant un métier improbable….Une curiosité en quelque sorte ! Je vous emmène dans le monde du haut de gamme, à prix presque à portée de toutes les bourses. Mais je vous laisse en compagnie de Lumière sur Léna Scholler

Lumière sur Léna Scholler

C’est l’histoire d’une jeune femme rare, très rare, sinon unique en France.

Elle exerce ce métier perpétré par des hommes, pour des hommes, car tout leur apprentissage se construit sur des modèles destinés à ces messieurs…

Je ne vous fais pas plus languir : Lena est bottière ! Vous croyez que c’est courant ??? Pas du tout ! En plus, elle s’est spécialisée dans la chaussure de femme

Mais que les tablettes de chocolat qui sont à vos côtés, mesdames, se rassurent, elle peut  faire un effort pour les satisfaire et elle fait ça très bien aussi !

Lumière sur Léna Scholler

Interview

Bonjour Léna, ton histoire m’a scotchée. Un parcours du combattant pour arriver à tes fins (mais on ne racontera pas tout !), avec expatriation forcée !

Bonjour Mireille. Merci de m’avoir invitée à dévoiler à tes lecteurs, une partie de ma vie professionnelle, consacrée à une passion toujours grandissante au long des années.

Oui j’exerce le métier de bottière, c’est à dire que je fais des chaussures sur mesure.

Un métier que je croyais réservé aux hommes

Léna, quand on parle de bottier, mais maintenant bottière que je découvre pour la première fois de ma vie et qui va modifier ma vision sous peu, l’image immédiate qui vient à l’esprit, c’est un vieux monsieur penché sur son établi, élaborant une paire, très classique mais élégante, de chaussures pour homme. Et là, je découvre une jeune femme extrêmement dynamique, parlant avec passion de son métier. Mais surtout les modèles que tu façonnes avec tant d’amour, sont d’une actualité renversante.

La touche Léna en plus : des couleurs somptueuses, des matières au toucher admirable. Je suis tombée en amour pour tes mocassins, parce que je ne porte plus de talons, hélas, mais tes chaussures de mariée sont à tomber. Alors dis nous tout, je te laisse la parole  !

Comment on passe d’un métier à un autre !

Initialement je suis graphiste. J’ai découvert la magie du métier manuel au cours d’un stage de soudure à l’arc. Le déclic : je me suis rendu compte que je ne pouvais plus passer mes journées devant un écran d’ordinateur…

J’avais besoin de jouer avec mes mains, faire naître et vivre des objets au creux de mes mains.

Mais j’étais perdue. Et puis, du jour au lendemain, travailler à la fabrication de chaussures, m’est apparu comme une évidence. Je dois avouer que je collectionne les souliers depuis des années !!!

Une reconversion semée d’embûches

Il m’a fallu partir en Allemagne faire un apprentissage de cordonnier-bottier. J’ai eu la chance d’être prise en charge par un Maître Bottier de théâtre et d’Opéra. J’y ai beaucoup appris.

Je voulais tout connaître de ce métier, j’avais déjà en tête de créer ma propre marque de chaussures sur mesure.

J’ai alors décidé de joindre à cet apprentissage une formation de styliste-modéliste chaussure.

Lumière sur Léna Scholler

C’est après avoir travaillé pour une grande maison que j’ai décidé de me lancer. Le moment était arrivé pour moi de créer des modèles uniques, tendance et sur mesure !

Lumière sur Léna Scholler

Lumière sur Léna Scholler

Une recrue inespérée pour notre région : Lumière sur Léna Scholler

Nous avons le grand privilège de te compter parmi nos artisans niçois, ou presque niçois.

En effet, c’est dans un petit atelier de l’arrière pays niçois  que j’ai installé mon atelier dans lequel je confectionne avec passion ces chaussures. Je sélectionne rigoureusement l’ensemble de mes matières premières, afin de proposer un produit de qualité supérieure.

Chaque modèle est unique, je réalise l’ensemble des souliers à la main, dans le plus grand respect du savoir-faire manuel à l’ancienne.

La fabrication d’une chaussure sur mesure : un art

Comment procèdes-tu pour l’élaboration d’une collection si chaque chaussure est unique

Chaque saison, je propose un catalogue de 8 modèles intemporels et 8 modèles tendance.

Je dessine en fonction des inspirations couleurs et matières. je chine, je cherche, je découvre et j’interprète. Tout ce qui m’entoure me fait penser à un modèle de chaussures !

Bien évidemment tout ce que je crée ne peut pas prendre place dans ma collection !

Je cherche à donner vie aux idées qui trottent dans mon esprit.

Que ce soit un style casual, féminin, androgyne ou classique. Je cherche à diversifier mes créations au maximum afin de satisfaire les goûts du plus grand nombre.

Une fois la collection dessinée, vient le moment que j’affectionne tout particulièrement : le choix des cuirs ! La fabrication peut alors commencer ! Il faut compter un délai de 6 à 7 semaines pour que la paire soit totalement terminée.

Déroulement de la réalisation

Je suppose qu’il y a des séances d’essayage?

Effectivement, j’établis un calendrier avec la cliente.

Je fabrique aussi des paires spéciales sur commande. Dans ce cas, je dessine directement avec la cliente, selon ses souhaits.

Cette méthode permet ainsi d’avoir exactement le modèle de ses rêves !

Oui j’ai vu une paire de merveilleuses chaussures à paillettes pour un mariage, spécialement créée pour la circonstance…

Le rêve de nous toutes !!!

Alors justement Léna, j’ai été agréablement surprise de voir les prix que tu pratiquais. Plus que raisonnables pour enfiler un gant sur son pied !!!! 

C’est une volonté délibérée de ma part. Je veux pouvoir vivre de mon activité mais je veux aussi mettre à la portée du plus grand nombre le luxe d’être chaussée d’une pièce unique, avec élégance, confort, originalité, sans se ruiner pour autant.

Lumière sur Léna Scholler

Lumière sur Léna Scholler va se terminer mais pas nos rencontres

Léna je te remercie de m’avoir accordé du temps pour faire partager à mes lectrices (et lecteurs !) le plaisir de t’avoir rencontrée.

Je suis aussi très heureuse de t’avoir « recrutée » pour participer aux Journées du Fait Main qui auront lieu partout en France mais surtout à Nice , place Pierre Gautier (Cours Saleya), le 20 mai prochain.

Tu feras vraiment bonne figure au milieu de tous nos artisans niçois ! Je te souhaite bonne chance, et longue vie à ta marque « NELAORCHELLS

En attendant, on peut te retrouver sur ton site sur lequel tu expliques comment prendre ses mesures etc… car oui , tu peux fabriquer et envoyer dans le monde entier tes chaussures exceptionnelles. 

Lumière sur Léna Scholler

 J’espère vraiment que cette Lumière sur Léna Scholler vous aura intéressée comme moi-même. Et, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux, allez voir le site de LENA.

A tout bientôt !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *